Histoire de Boitron

Boitron d'hier et d'aujourd'hui

Rue du Val - 2Rue du Val - 1Rue du Val - 3La petite MareEglise - 1Eglise - 2Route du Montcet - 4Route du Montcet - 1Route du Moncet - 2Mairie - 1Mairie - 2Route du Montcet - 3Monument aux mortsRoute du Montcet - Rue du Lavoir

Cliquer sur les points pour voir les photos et glisser le curseur pour voir avant/après.

Rue du Val aujourd'hui Rue du Val avant
Rue du Val aujourd'hui Rue du Val avant
Rue du Val aujourd'hui Rue du Val avant
La Petite Mare aujourd'hui La Petite Mare avant
L'église de Boitron aujourd'hui L'église de Boitron avant
Photo du cimetière sans l'église Photo du cimetière avec l'église
Route du Montcet aujourd'hui Route du Montcet avant
Route du Montcet aujourd'hui Route du Montcet avant
Route du Montcet aujourd'hui Route du Montcet avant
Mairie de Boitron aujourd'hui Mairie de Boitron avant
Mairie de Boitron aujourd'hui Mairie de Boitron avant
Route du Montcet aujourd'hui Route du Montcet aujourd'hui
Monument Aux Morts aujourd'hui Monument Aux Morts avant
Croisement Route du Montcet et rue du Lavoir aujourd'hui Croisement Route du Montcet et rue du Lavoir avant

Pourquoi Boitron n'a plus d'église ?

L'histoire de l'église est un "on-dit" et peut-être que la vérité est tout autre.

En juin 1940, alors que l'armée française est en retraite, elle aurait mis en place une mitrailleuse et des sacs de sable de protection dans le clocher de l'église. Cet endroit était privilégié car il bénéficiait d'une vue parfaite sur le plateau de la Brie entre le Petit Morin et la Marne. Quand les soldats se replièrent devant l'avancée des troupes allemandes, dans la précipitation, ils laissèrent les sacs de sable bien visible en haut du clocher. Quand les troupes allemandes arrivèrent, dans le doute, elles firent bombarder l'église par leur artillerie, au cas où des soldats français s'y seraient retranchés. La voute de l'église fut atteinte et elle a perduré dans cet état jusque dans les années 70 ou finalement la décision de la démolir complètement fut prise. Elle a été détruite le 31 juillet 1987.

1ère Guerre Mondiale : Boitron et la Bataille de la Marne (bataille des 2 Morin)

On le sait peu, mais la bataille de la Marne en septembre 1914 a été débutée par les batailles de l'Ourcq et des 2 Morin. En effet, les avant-gardes allemandes avaient atteint Coulommiers bien au-delà de la Marne. Dès le 4 septembre 1914, ils avaient franchi la Marne entre Nogent L'Artaud et Chateau-Thierry. Le 5 en fin d'après-midi, le Grand Morin est traversé entre Chauffry et Esternay par la Ière armée allemande.

Le 6 septembre au matin, les armées franco-britanniques contre-attaques.

  • La 6ème armée du général Maunoury sur l'Ourcq au nord de Meaux (avec les fameux taxis de la Marne)
  • L'armée britannique du général French sur le Grand Morin autour de Coulommiers
  • La 5ème armée du général Franchet d'Espérey sur le Grand Morin entre La Ferté Gaucher et Villiers Saint Georges
  • Le corps de cavalerie Conneau assure la jonction entre l'armée britannique et la 5ème armée française entre Coulommiers et La Ferté Gaucher

Le 7 septembre, la 1ère armée allemande retraite vers le nord car elle est attaquée sur son flanc droit par la 6ème armée française sur l'Ourcq.

Le 8 septembre, l'armée allemande a évacué Rebais et s'est repliée au-delà du Petit Morin. Son artillerie protège sa retraite en pilonnant la vallée. En fin de matinée l'armée britannique a traversé le Petit Morin à Sablonnière et à Bellot. Dans la soirée, la cavalerie anglaise est à Bassevelle.

Boitron a été libéré dans la journée du 8 septembre 1914 par la deuxième division d'infanterie du Ier corps d'armée britannique.

Le 9 septembre au soir, les armées allemandes ont été repoussées au-delà de la Marne. La bataille des 2 Morin est terminée.

Des soldats britanniques tombés le 9 septembre 1914 sont inhumés dans le cimetière de Boitron.